Bruits soyeux…

pas

Bruits soyeux des pas sur la pelouse, l’herbe est de velours ce soir. Les arbres sont comme un décor, ombres découpées et figées sur fond mauve. La lumière se dissout doucement, la nuit tombe.

Bruits soyeux des pas sur la pelouse, les jappements syncopés des chiens, le vrombissement harmonieux et léger des moteurs, leur parviennent telles des effluves de quiétude, des sons qui rassurent en ce crépuscule.

Avec le soir, tombent les sentiments écoulant leur trop plein de journées effrénées, à travailler. Crient les corps meurtris, rythmés aux cadences infernales et devenus ces outils performants mais méprisés puis jetés : les profits sont jugés insuffisants…

Alors les usines crachent leurs ouvriers, anticipent les retraites, elles ne remplaceront pas les postes désormais vacants. L ‘usine fermera et ce sont des jeunes qui n’y croient plus.

Au loin, le doux ronronnement d’une journée qui s’achève : parvenir à aspirer, respirer, s’enivrer de cette douceur…

Publicités

Étiquettes : ,

9 Réponses to “Bruits soyeux…”

  1. Annick Says:

    Mais bien sûr des licenciements puis fermeture … Plus de contrat …. Plus de boulot … je sais que cela va arriver pour l’un de mes fils ! Mais là je parle de PME ! Ensuite recherche d’emplois …. dans un contexte plus que défavorable ! Pour les grands groupes c’est le profit avant tout ! Fermeture et délocalisation ! Pas de sentiments ! Il faut que les actionnaires s’en mettent pleins les poches ! et là je sais ! Des jeunes de -moins de 30 ans peuvent vivre des actions de papa ! 4 à 5000 E par mois … mais oui ! Mes neveux ! Je les adore … tant mieux pour eux ! Pas jalouse car malheureuse loin de là ! L’argent ne fait pas le bonheur …Petite contribution seulement ! Mais tout de même scandalisée ! Parce que beaucoup travaillent pour presque rien ! Je ne supporte plus ce décalage ! Il y a bien d’autres choses que je ne supporte plus …. mais je ne veux pas monopoliser ton espace ! Je préfère rire et te faire un gros bisou ….

  2. Luc Arnault Says:

    le bruit est détesté, mais il peut être aussi rassurant, et de part ce fait, s’aténue par habitude et si il est soyeux, c’est le bonheur !!!! bises @+

  3. maudh Says:

    enchantee de te revoir sur la blogosphere et merci de ta visite..je reviendrais te voir pour explorer ton blog bises

  4. Moustic581 Says:

    Tres beau texte d’une fin de journée sans espoir ni futur .. A++

  5. GIHER Says:

    poésie et conscience sociale. L’un n’exclut pas l’autre

  6. râleuse ex02468 Says:

    quel plaisir de retrouver tes écrits !!!!! et ce mot « jappement » que j’aime beaucoup et que plus personne n’emploie;sauf qu’au loin on entend de nouveau japper les loups, et que dans la journée qui s’achève ,certains n’y voient plus rien qu’une désolation.Mais restons optimistes et essayons de croire en cette gauche que tu dis vouloir se restucturer!!!il fait bon rêver sur les chemins de katmandou chez moustic

  7. Annick Says:

    Bonsoir la bichette … merci pour tes passages ! Je t’avais écrit un long com hier soir mais impossible de le faire passer et aujourd’hui je ne me souviens plus … Bravo pour ce texte … Il me semble l’avoir déjà lu sur Orange … Je me trompe peut-être ? Bisous la biche du Nord !

  8. ANNA Says:

    HELLO MA LONDE CONTENTE DE TE VOIR AUSSI ALLEZ DANS MES FAVS GROS BISOUS

  9. Elena800 Says:

    Triste réalité, j’aime ta façon de décrire les faits sans y toucher et pourtant c’est profond ! Merci de tes passages, bisous do svidanya

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :