Sans queue ni pied

mer1

 

Hé ! Baleiniers, venez,

Souquez, larguez

Vos : « Y’en a marre, assez ! »

Et, en fins limiers, libérez

*

Goutte à goutte

Mais coûte que coûte

Sans aucun doute

Et jusqu’aux bouts,

*

Vos amertumes

Devant le manque de tunes,

Vos turpitudes

D’une vie trop rude :

« Valons plus qu’une prune ! »

*

Bâtissez, construisez,

Unis et forts pour tous…

« Hé ho !!! Vous nous entendez ? »

« Ils » s’époumonent debout ( ?).

« Hou ! Hou ! Sommes sous vous !… »

*

Et de poursuivre : « Arrêtez de pêcher,

Que puisse se reproduire

Et à nouveau foisonner,

Notre espèce, nos petits

Puis revenez nous narguer

*

Et là, nous discuterons !  »

Dit le tonton thon

En haussant le ton,

Et Tous, claquèrent alors

des nageoires pectorales très fort.

*

« Ils sont tous rassemblés,

Profitons de cet instant pour les attraper ! »

« Vous n’y pensez pas ?

dialogue il y a, pour la première fois !!!! »

*

« En quelle langue ? Et comment ?

Langue de bois ou de hareng ?

Sort du rang toi ! Là devant ! »

Tous se regardèrent, vu que c’était un banc !

*

Fretins devant, aucun derrière,

Un banc unis : pas de classes différenciées !

Compter dessus il ne fallait

Pour asseoir une quelconque autorité !

*

« Désignons un chef ! »

Dit la bande d’une même voix.

« Votons à nageoire levée

Pour élire notre représentant-roi ! »

*

« Qui (dites oui !) veut

être celui-là ? »

Tous se regardèrent dans le noir des yeux

Habitués à la vie communautaire : « Comment ça ?

*

Détruire notre unité

En élevant un plus haut que l’autre 

Et qui en notre nom parlerait ?

Comment représenter notre diversité en un apôtre ? »

*

Dès la première grande réunion

Des poissons, une première question !

Là haut les pêcheurs tous en rond

Les regardaient avec commisération.

*

Eux connaissaient déjà ces difficultés

Et en sous cape riaient… Ou pleuraient !

Un requin aux dents aiguisées

Intervint alors, appâté par le gain,

*

Mais à peine s’approcha t-il

Que …Pfuit ! Les poissons s’enfuirent

Laissant là leurs velléités de pourparler

Ainsi qu’une eau toute troublée !

*

Depuis plus jamais

De dialogue entre poissons et l’humanité.

Ils s’étaient à jamais éloignés :

Aucunes synergies désormais !

*

Une petite et simple histoire

Qui se laisse boire

Accompagnée d’un bon vin

Et de frais petits oursins !

Publicités

Étiquettes : , ,

28 Réponses to “Sans queue ni pied”

  1. Philippe Says:

    Bonne soirée

  2. Jucalou Says:

    Tu te faufiles dans ces vers tel un poisson dans l’eau et nous régale de tes mots !
    Bravo !
    Amitiés et bises

  3. râleuse , ex02468 Says:

    extra ce poème , je le lis même a plusieurs degrés !!!!car parfois on se reconnait dans ce discours, en tant que menu fretin, et aussi en tant que dévastateur d’éco-système !!!! bien

  4. Cédille2956 Says:

    Eh bien dis donc Tilt, que Dieu me damne si ce n’est pas de la pêche au gros ! J’en suis toute harponnée !… Euh non, je voulais dire re-tour-née ou hameçonnée, je ne sais plus !

    Merci, tu viens de me faire penser que j’ai oublié de sortir un bar du congélateur pour demain… Bonne nuit sous la couette !

  5. Annick Says:

    Bravo ! oh la la quel pladoyer …. Mais dur dur ! Mais je m’inviterais volontiers à la table à poissons surtout accompagné d’un bon petit vin … blanc ! Ah le petit vin blanc qu’on boit …. Bisous et merci

  6. rainbow Says:

    Muette comme une carpe ? Sûrement pas, mais dotée de bons appâts ! Joliment tournée ton histoire sans queue mais non sans nageoires. Bisous

  7. mediadisc Says:

    Très inspirée!

  8. fanfanchatblanc Says:

    Savoureuse ta façon de montrer toutes les absurdités de notre société..
    Halte à la pêche intensive..mais c’est joliment mis en scène .. De même ta façon de ridiculiser le concept de « chef ».
    Chère Londe merci aussi de tes fidèles visites et de tes commentaires toujours aussi judicieux..
    Je t’embrasse

  9. kliklak Says:

    sur que les nations unies des animaux, c’est pas pour toute de suite…remarque quand on voit ce que l’Humanité est capable de se faire à elle-même…le dialogue avec les espèces…c’est pô gagné…bonne journée…bizbiz

  10. Mesenga Says:

    C’est sûr c’est plutôt nous qui devrions prendre exemple sur eux !
    Au moins la nesquinerie n’existe pas chez les animaux !
    Bises et bonne journée avec encore du soleil !

  11. durdecifer Says:

    Ça c’est bien dis !!! bravo!!! @+ bises

  12. EasyDoor Says:

    Au fil de l’eau, ta plume a coulé un long flot de mots. C’est très beau. Bravo !

  13. mocekx Says:

    humour et poésie et puis leçon sociale il est agréable de te lire amitiés

  14. anto Says:

    Les poissons ont hésité à élire le roi des thons nous on l’a fait …..!a+bises

  15. Moustic581 Says:

    Très fin et très poétique, à destination des pécheurs sans bateaux , quand le banc s’efface rien ne reste et le requin reste sur sa faim. Quelle leçon Bises A++

  16. bmb-63 Says:

    J’ai connu une Londe dans un autre monde… elle aimait bien mes poissons ! Alors à bientôt !

    • tilt66 Says:

      Ha ben ça alors et……….BmB! Heureuse de te retrouver !!!!!! Ca c’est une sacrée bonne surprise !!!!!(PS :J’aime toujours les poissons…..)

  17. kliklak Says:

    Le ciel ne m’est pas tombé sur la tête, juste le granit un peu sur mes épaules ! le p’tit trou renversant renversé est un moreau d’un empilement qu’on appelle ici la palette du peintre…je te trouverai une photo du site….je vais récupérer….plus tard…quand j’aurai plusieurs jours d’affilée sans stress et avec du repos…c’est le cumul qui m’épuise en ce moment…pas grave… ça va passer….merci de tes passages qui sont autant de sourires…bonne journée…bizbizbizou

  18. Elpoueto Says:

    On dit que le « hareng sort « des quotas … Une histoire de pêche qui va se terminer en queue de poissons !!!

  19. orroz Says:

    On peut dire que c’est consistant et interprétable à volonté. C’est du Prévert à la sauce J. de la Fontaine… Je ne retiendrai qu’une chose dont je vais désormais me méfier dans ma lutte en bancs serrés: c’est que plus on se rassemble, plus on risque de fragiliser le groupe face aux requins pêcheurs au filet..

  20. Crapaud-charmant ! Says:

    Salut … Hi hi hi…. En voilà une bien belle fable combien de fois vécue !!!! malheureusement !

    Bises BAVEuses!
    J’aurais bien déposé un plouf mais peut-on laisser des image en ces lieux ???? Le voilà http://idata.over-blog.com/3/03/46/99/PLOUF/PLOUF5.jpg

  21. Annick Says:

    Alors toi ! tu gardes mes balles « bisoux » pour tes enfants …. bon bon !alors c’est bien ! Je t’en envoie une autre juste pour toi cette fois …. Ne le perds pas …. elle s’appelle « reviens » …. Non je plaisante ….. tu peux la garder ! Je passais juste te dire merci !

  22. ANNA Says:

    bisous ma londe bonne nuit

  23. durdecifer Says:

    bon samedi pour se reposer avant le dimanche afin de récupérer du samedi
    à bientôt bises
    durdecifer

  24. Elena800 Says:

    Tu trouves toujours les mots justes sur des sujets graves de façon détournée ! J’ aime beaucop ! Bisous

  25. kliklak Says:

    merci pour ton soutien! je confirme après avoir fait plusieurs essais, il faut effectivement avoir un blog chez over pour participer aux échanges des forums… mais c’est super gentil d’avoir essayer!! te fais un énOOOOOOOOOOOrme maxi géant BIZZZZZZZZZOU pour l’occaz! bonne soirée!

  26. Mesenga Says:

    Cou et bon dimanche j’espère pas trop frisqué chez toi ! bises

  27. lucha Says:

    A la lecture de ce poème je flotte comme une baleine, je nage comme un saumon, je caracole tel un dauphin et je me tapie dans ma les infractuosités des fonds rocheux telle la murène et dès fois je voudrais être un grand blanc pour donner des coups de dents aux chaluts qui surpêchent. Il est vrai aussi que nous sommes du menus fretins dans les filets de la mondialisation. Bises londe à bientôt j’espère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :