Incisifs

Les dents plantées

Dans le bureau, il ne sait…

Qu’a t-il fait ? Rien,

Assurément de répréhensible,

Et pourtant…

Le voilà là,

Les bras,

Branlants…

Le bras long, long,

immensément.

le visage, le visage,

Prostré…

Vautré.

Quelle position,

Pour ce cadre moyen

La honte !

A trop vouloir

De pouvoir

A marcher,

Ecraser

Ses camarades,

Pardon, ses « concurrents »,

Lui sont poussées les dents,

De devant, celle du haut.

Rien compris ou tout !

Il est là,

Il ne bouge,

Tourne son regard

Et alors ?

Tous,

 Arrêtés,

 Définitivement,

En plein essor.

Et ces fichues dents

Qui poussent encor’ !

Percent le bois tendre.

Plus que leur appétit,

Elles sont aiguisées, si…

Qu’impossible de les enlever.

Les passants amusés,

Ce matin là,

Se sont extasiés.

Eux, tous chômeurs,

Les ont entraperçus… Figés !

Pour une fois, le spectacle

Etait là haut !

Dans ces buildings rien

Ne bougeait…

Sauf leurs bras,

Qui en vain

Gesticulaient…

 

Publicités

Étiquettes : , ,

24 Réponses to “Incisifs”

  1. rainbow Says:

    Merci de ton passage Londe. Ton texte est bien aiguisé… Voilà ce qui arrive quand on veut avoir les dents longues… Bien vu et bisous

  2. mediadisc Says:

    Un texte totalement dans l’air du temps, révolte, manque de confiance et cynisme…
    Bravo à toi pour ce petit texte coup de griffe (et de dent)!

  3. fanfanchatblanc Says:

    Voilà qui s’appelle avoir les dents longues…
    Une idée de la situation sociale ici-bas..
    Hello Cher Londe.. quelques bisous soyeux et mélodieux d’une insomniaque .. heureuse..

  4. Elena800 Says:

    Un sujet grave écrit avec humour par petites touches ! Très bon récit d’actualité. Bisous

  5. kliklak Says:

    excellent!
    je suis pliée!
    J’ADORE !
    humour intelligent, et sens du rythme mis en valeur par la présentation!
    c’est génial!!
    bon dimanche! bizbizou

  6. ysengrin45 Says:

    Salut londe. Une récit fantastique qui dénonce les rapports au travail. Superbe. Passe un bon dimanche. Amitiés.

  7. Elpoueto Says:

    De l’humour distillé à pleines dents sur un sujet plus que brûlant !

  8. mocekx Says:

    excellent sur la fonction qui crée l’organe et l’ambition les longues dents qui finissent par paralyser leurs possesseurs! bises

  9. moustic581 Says:

    Les dents qui trainent par terre revues et corrigées de belles manières .. Bises A++

  10. bmb-63 Says:

    une sorte de Pinoccio ambitieux en quelque sorte !

  11. Annick Says:

    Super ce texte …. incisif…. sans concession ! Attention aux dents qui rayent … peuvent devenir extrêmement sensibles pour finalement se casser … Elles ne poussent qu’une fois !
    Pour mes photos … merci pour ton indulgence … c’est sympa ! Une a été prise ailleurs qu’aux Champs Elysée (dans un musée !! mais quoi ?) Si tu es sage je te dirai ma biche ! hi hi ! Bises

  12. Sandisa Says:

    Non seulement leurs dents rayent le plancher mais attaquent les fondations !!! lol

  13. EasyDoor Says:

    Superbe texte.
    Je comprends mieux pourquoi l’on met de la moquette dans les bureaux, puisque lorsque l’on parle de ces employés on dit souvent qu’ils ont « les dents qui rayent le parquet ». (hi ! hi !)

  14. anto Says:

    Superbe ,à terme les seules choses qui vont bouger (s’il y a du vent ) ce sont les personnes qui se pendent faute d’atteindre les objectifs qu’on leur a fixés en mettant la barre très haut ..a++bises

  15. Mesenga Says:

    J’adore plein d’humour ce qu’il faut de caustique et tellement vrai ! On en redemande !
    Passe une bonne journée ! bises

  16. celange33 Says:

    coucou londe la finesse de ton humour a aiguisé ta plume et heureusement à épargné tes dents (sourire) mais tu nous démontres bien que ambition ne doit jamais rimer avec destruction!! bonne journée bisous à+

  17. Dominique Says:

    L’arrivisme, l’opportunisme de ces jeunes loups qui pensent que la vie se résume à montrer les dents, mordre à l’occasion et anéantir (s’il le faut) son ami pour s’assurer une belle promotion, voilà le chemin tracé pour certains… Mais, mais, c’était sans compter que tôt ou tard, la facture arriverait. Le stress permanent, l’isolement que cette attitude provoque, le harcèlement du supérieur qui en veut encore plus… font qu’un jour, le vide s’installe et tue.
    Poème bien contemporain que le tien.. bravo !
    Merci de ta visite ma chère Londe, je te fais de gros bisous… MIMi

  18. tinon Says:

    Coucou, Londe. Je viens de te retrouver par notre amie Celange. Je suis bien contente. Moi, j’ai rejoint ici over grâce à une amie qui m’a convaincue. Mais, j’en ai un autre chez sky avec le pseudo de tonine treize qui marche bien aussi. Je vois que tu es avec tes poèmes, c’est très bien. Moi, avec mes humours bien délirants. Je te souhaite un bon mardi après-midi. Une bonne semaine. Gros bisous de tinon.

  19. greg Says:

    Salut Londe,a trop vouloir être trop incisif,on finit toujours par se caser les dents et plus dure est la chute!Une façon humoristique de montrer une chose d plus en plus présente de nos jours!passe une bonne aprem,bisous a+

  20. Cédille2956 Says:

    Bonsoir Tilt (ou Londe)… et avant que je n’oublie, merci pour tes petits messages sympas chez moi. Je viens de récupérer mon PC qui me refusait l’accès à la toile.

    Mais que se passe-t-il ici ? ça grince de partout ! Ah oui, ce sont des quenottes acérées qui font ce boucan… et il paraît que ça fait mal !… Bien fait, fallait pas être gourmand à ce point et laisser de la place pour les autres !

    J’aime bien ta façon de mettre les pieds (et les dents !) dans le plat et d’assaisonner le tout à la sauce humoristique. Joli coup de plume et joli coup de dents, Madame Tilt a du talent ! Ouille, vla ti pas que je fais des vers sans en avoir l’air, pas faire attention, fin de journée, pluie, vent, froid, mauvais repas de midi, plus de café à l’heure de la récré. C’est tout ? Ben non c’est pas tout, plein de boulot aussi et pas de temps à consacrer au blog !

    Passe une bonne soirée Tilt (ou Londe ?).

  21. Jeunechèvre89 Says:

    Coucou, très beau texte ! Tellement vrai, et plutôt terrible envers les cardes… pour la cryptographie, mon prof nous a dit « the practice and study of hiding information »… en fait, coder un texte et le décoder, c’est de la cryptographie…(ok, la définition du prof est plus jolie, mdr)… Gros bisous poikou !

  22. orroz Says:

    Jeunechèvre est en plein dedans…

  23. Pâquerette Says:

    …. RE …….lOOOOOOOOOOOOOOOOOOOl….. MEUH Smak….

  24. lucha Says:

    la concurence est rude chez les traiders… C’est ce qui s’appelle se casser les dents ! Je me régale de tes textes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :