Il, ils…

Le froid dehors

et toi…

Des lueurs

et le bleu

tes yeux

perdus en cette nuit

ou nus presque ils grelottent

ou sous les cartons il,

ils fuient se pelotonnent

sous cette neige qui fond.

des lueurs

et le bleu

tes yeux

éperdus de douleurs

ce soir la misère

vaincra encore

et entonnera son miserere

dors, dors…

La pénombre s’abat

abat sans bruit

en silence là

il, ils gisent.

 

« Je veux, si je suis élu président de la république, que d’ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Parce que le droit à l’hébergement, je vais vous le dire, c’est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n’est plus choqués quand quelqu’un n’a pas de toit lorsqu’il fait froid et qu’il est obligé de dormir dehors, c’est tout l’équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s’en trouvera remis en cause. »

Déclaration du Président de la République avant son élection.

Cette phrase peut être  recopiée dans  les blogs en soutien à ceux là…….. Une belle initiative de Renard : http://feelings.over-blog.fr/

Publicités

Étiquettes : ,

22 Réponses to “Il, ils…”

  1. rainbow Says:

    Merci de ton passage Londe et de tes compliments. Beau discours de notre Nicolas…… »Eh bien moi je vais vous dire, oh altesse sérénissime, vous faites partie de la Société, alors pour les va-nu-pieds, ouvrez les portes de l’Elysée. Amen ». Bises à toi Londe

  2. Moustic Says:

    Tres beau poème qui nous plonge dans cet univers de misère , le Charlot qui nous sert de président devrait avoir honte d’ ses patr

  3. Moustic Says:

    ses paroles et surtout honte de ne pas avoir fait le nécessaire, Il s’est occupé de lui ety de sa caste en tout premier .. 200%

  4. francrouge Says:

    Merci de ta visite et un un gros bisou en passant. Toujours bien inspirée ! A un de ces jours et joyeuses fêtes de fin d’année … @+

  5. kliklak Says:

    J’ai regardé les infos ce midi, ça faisait très longtemps…je suis épouvantée…triste société…bizou

  6. youyou29 Says:

    Le plus grand menteur de tous les temps !!! Normal quand on est avocat, on sait faire avaler des couleuvres !!! Dommange pour ceux qui ont cru en lui !!! qu’ils s’en souviennent en 2012 !!! Bizzzzzzzzz jolie londe de la petite youyou29

  7. youyou29 Says:

    Le plus grand menteur de tous les temps !!! Normal quand on est avocat, on sait faire avaler des couleuvres !!! Dommage pour ceux qui ont cru en lui !!! surtout qu’ils s’en souviennent en 2012 pour ne pas refaire la même bêtise !!! Bizzzzzzzzz jolie londe de la petite youyou29

  8. Annick Says:

    Tellement bien dit ! triste réalité …. de cette misère qui grandit …. que l’on voit partout …. devant nos supers marchés … dans les couloirs de nos hôpitaux (j’en vois chaque semaine dans ma tournée croix rouge !) Ils se pelotonent dans un coin … souvent assis sur leur cabat … Changent d’étage afin de ne pas se faire remarquer ! Je crois que notre direction ferment les yeux … c’est tant mieux ! Au moins quelques un à l’abri en ces temps de grand froid … Nous leur sourions … ils nos rendent nos sourires … Que faire ? Obliger notre président à faire ses courses … parcourir les villes …. lui montrer la misère ! C’est un homme sur une autre planète … comme beaucoup … nos énarques ! Inconscients de toute cette misère ! Pourquoi ne pas leur faire faire un stage …. les obliger à vivre cela une dizaine de jours … avant de pouvoir prétendre à se présenter à l’élection présidentielle …. Perso je serais très sévère sur la sélection …. Beaucoup à dire malheureusement …. mais c’est vrai … la misère grandit ! Inadmissible que des hommes et des femmes meurent dans le froid ! Bisoux la biche

  9. mediadisc Says:

    Les français me font rire parfois, on attend quoi d’un candidat? qu’il nous dit que ce n’est pas possible, que c’est beau de rêver mais tant pis pour eux? Tous les politiciens à l’époque des élections nous disent des choses dans ce style, ce qu’ils oublient de dire c’est le prix qu’il faut payer par contre…
    Elles sont pleines de bonnes volontés ces paroles, malheureusement, très difficiles à mettre en œuvre. Dans les années 80, on a inventé le RMI pour que chacun puisse avoir un minimum à manger tous les mois. Il faudrait faire la même chose en ce qui concerne le logement. Le problème est qu’ici, on ne parle pas d’une histoire de 450 euros par mois seulement mais d’un logement qui même ne comportant qu’une pièce doit être chauffé, avoir de l’eau et de électricité. On peut imaginer le cout. Alors de belles paroles, oui, mais, encore faut il payer plus impôts et là, il n’y a plus personne. Voyant du coté du Danemark, des impôts à 60% mais l’état s’occupe de A à Z du bonheur de ses citoyens. Même avec un tel système, vous aurez toujours des gens qui vont vouloir dormir dehors par -10. L’être humain est ainsi fait, il y a toujours quelqu’un pour faire chier le peuple. Ce qui commence à me gaver sérieusement, c’est cette recherche continuelle de la perfection, (et surtout sans vouloir payer le prix). Alors on veut réduire les accidents de la route très bien, mais, alors à force de réduire la vitesse, bientôt on pourra tout simplement faire de la marche ou quoi?! On veut qu’il n’y ait plus de maladie alors on interdit de bouffer gras, de bouffer sucré, de fumer, de bai… enfin… La recherche de la perfection est légitime mais il faut bien savoir qu’une recherche trop précipité, sans tenir compte des facteurs culturels d’une société mène à la dictature. C’est bien ce qu’on vit en ce moment, une douce dictature du bien ou de ce qu’on estime être le bien en tout cas. L’homme est trop complexe et il faut tenir compte de cette complexité avant de vouloir progresser avec des gros sabots. Oui il y a des gens qui veulent dormir dehors par grand froid, oui, il y a des gens qui aiment fumer le cigare, oui, il y a des gens qui vont voir les prostituées, oui, il y a des gens qui fréquentent les boites et qui se droguent, et tout ceci depuis que le monde est monde. Il vaudrait mieux organiser la société pour que tous ces vices ne soient pas balayés en dessous du tapis comme on le fait bien trop souvent dans notre société aujourd’hui plutôt que de se regarder le nombril en se disant qu’on est de plus en plus « parfait ». On veut tous être plus blanc que blanc mais quand on creuse un peu, on se rend compte qu’il y a pas mal de crase. En tout cas, je suis totalement d’accord pour payer plus d’impots pour que chacun puisse avoir un logement minimum mais, on peut pas avoir et avoir eu…

    • tilt66 Says:

      Tous ne sont pas de leur propre volonté dans la rue …….. Et laissons le choix à ceux qui veulent vivre autrement le faire mais actuellement ce n’est pas souvent le cas… Le manque de travail, les loyers trop chers, la misère et autres mènent aussi à la rue involontairement. Mettre à contribution les citoyens afin de ne pas sombrer dans la misère : oui mais tout le monde ne pourra ……. Ne pas fermer des usines, créer des emplois etc… est une partie de la solution et aussi à condition de réinvestir les profits dans le social, mettre en place une politique différente (le néo libéralisme ne peut croitre à l’infini ) avec comme centre d’intérêt l’humain, cela est envisageable. Certains en parlent déjà. Créer des flux financiers et faire des profits grâce à la spéculation par exemple n’a jamais été « productif « ou source de création d’emplois… Des solutions existent qui n’ont pas encore été exploitées et pour cause…..

      • mediadisc Says:

        Beaucoup ne veulent pas aller dans un hébergement collectif car il y a de la violence et du vol. Il faut créer des petits logement sociaux, des « formules 1 » pour que chacun puisse vivre dignement. Le soir on ferme sa porte et on est chez soi.

  10. ysengrin45 Says:

    Salut londe. Vu ce message chez renard et florentin. C’est bien de se rappeler des promesses d’un menteur, mais cela fait trente ans que ça dure, et dans notre pays de richesse cela devient insupportable, sauf pour les riches dont la cupidité est sans nom, et sans complexe…. Et Sarko est leur copain…
    Par ailleurs, « l’opéra dans les bois » continue. Amitiés.

  11. AXEL21 Says:

    Bonsoir Londe. On sait qu’il est menteur, mais là, en plus il joue de la corde sensible et ça c’est ignoble

  12. Cédille2956 Says:

    Bonsoir Tilt,

    C’est tout à ton honneur que d’avoir eu cette pensée pour ceux qui n’ont pas la chaleur d’un foyer où déposer leur lassitude et leur misère. Ce n’est pas nouveau et j’ai un gros doute quant au règlement de ce cruel fait de société. Ma petite personne tente, dans une association, d’aider un peu les personnes démunies mais j’avoue que je désespère et que j’ai la désagréable impression de tenter vainement de remplir une bouteille percée. Triste période. Si l’on ajoute à ça que dans quelques jours les tables déborderont de bouffe (c’est volontairement que j’utilise ce terme) il y a de quoi jeter l’éponge.

  13. greg Says:

    Bonsoir Londe,et bien Sarko il a vite oublié ses belles promesses enfin comme tout homme politique en bons faux culs qu’ils sont pour se faire élire,de belles paroles pour au final rien de concret et rien de changé!Juste une pensée pour ses gens qui eux malgré tout ont de l’honneur et peuvent se regarder dans un miroir pour admirer leurs ames et non leur prétendu grandeur!!passe une bonne soirée,bisous a+

  14. Elpoueto Says:

    Promesses de politiques ne sont que pets dans l’air !

  15. Dominique Says:

    bonjour Londe,
    les promesses sont ce que les politiciens savent le mieux faire…! et dire que certains ont encore la naïveté d’y croire !
    La misère et le nombre de nécessiteux s’accroient et encore cette année, peu de choses n’a été faite pour prévenir. Les bénévoles se donnent sans compter et chaque soir, « ramassent » ces pauvres hères tout engourdis qui refusent d’aller dans les centres prévus pour les héberger. La rue est leur domaine, ils préfèrent, pour la plupart, affronter le froid mortel que de se sentir emprisonnés et parqués. Quelle misère, les fêtes de Noël et leurs préparatifs donnent mauvaise conscience, c’est vrai, mais qu’est-ce qui est fait de concret ?… Aucune mobilisation générale. ..
    bises Londe, MIMI

  16. Pâquerette Says:

    MEUH … meuh… Coucou Londe (-; Manquant de temps pour le NET en ce moment, je ne donne « vie » qu’à ma marioNET associative… L’OGRE quant à lui, dort… Hi hi hi, alors viens plutôt saluer Pâquerette qui en sera raVIE… Bises ( Georges )

    Bises muflesques…
    Pâquerette, la vache virtuelle de l’Association FERME ;o)

  17. anto Says:

    Bonsoir :comme beaucoup d’autres j’ai relayé ce message de notre amie mais c qui me chagrine le plus c’est que des gens meurent dans la rue alors que les moyens pour les sauver seraient si faciles à mettre en oeuvre ,comme des structures correctes et sures que les SDF pourraient occuper ,mais qui se préoccupe d’eux ?Sarko va sans doute aller passer Noel sous les cocotiers comme à son habitude aux frais de la France et ainsi tout ira pour le mieux !!!!!!a++bises

  18. mocekx Says:

    magnifique et terrible! j’en ai mal pour l’humanité!

  19. fanfanchatblanc Says:

    Bonsoir Londe,
    Suis émue par ton article et ulcérée par les promesses du guignol qui une fois de plus aurait dû se taire.
    Décembre et la fin de l’année est toujours pour moi source de malaise et de mal-être.. comment dans l’absolu être heureux lorsque que tant d’autres parmi nous sont si malheureux et abandonnés.. je n’ai pas résolu cette problématique sauf à essayer tant que faire se peut d’aider quand c’est possible.. notre société distille la honte..
    J’ai bien eu ton message msn.. mais je crois que mes réponses ne te sont pas parvenues..
    Alors quoiqu’il en soit je te souhaite plein de bonnes choses pour cette période dite de fêtes.. Je t’embrasse très très fort Amie.

  20. lucha Says:

    Mon commentaire sur cet article est sans doute décalé par rapport à la date de sa parution mais il vaut mieux tard que jamais pour bien commenter. Je dois avouer que je guette chaque parution de tes articles (je n’ai pas vu de newletters) alors en attendant je lis ceux que je n’ai pas lu.

    Tes mots… -ça me serre le coeur- dans cette cadence… londe ce tempo de la petite mort me renvoie à ces formes sous des cartons dans la rue quand la nuit tard je rentre en taxi. Je ne peux détourner mon regard et je me dis que ces formes sont des êtres humains.
    [« Je veux, si je suis élu président de la république, que d’ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid…] Je suis en colère de tant de cynisme de sa part !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :